Please enable JS

Eglise réformée du Bouclier – Protestants en fête

Eglise réformée du Bouclier – Protestants en fête

Vendredi 27 octobre

  • 19h00: Exposition: « Traits d’esprit, des images pour ne pas se prosterner », en partenariat avec l’Atelier protestant.

Les religions savent elles rire d’elles-mêmes ?
Peut-on rire du religieux, du sacré ?
La dramatique actualité de ce début d’année montre que cela ne va pas de soi. Cette exposition de caricatures voudrait montrer
que c’est possible, utile et même indispensable !

Commentaire de Patrice Rolin

  • 20h00 : « Qu’as-tu fait de ta soeur étrangère ? » conférence à trois voix avec Françoise Poujoulet, déléguée nationale de la Cimade et Corinne Lanoir, professeur de l’Institut Protestant de Théologie de Paris et Gunther Ihle, pasteur référent de la Diaconie de Kehl, région frontalière allemande.

    Expérience française et allemande autour de l’accueil des réfugiés.

Samedi 28 octobre

 

  • Entre 11h00 et 18h00, des tartes flambées, pâtisseries, boissons chaudes et froides seront proposées.

 

  • 09h00-10h00: Trois études bibliques en trois langues autour du texte de Genèse 4, 10: « Qu’as-tu fait de ton frère »

– Eberhardt Schwartz, pasteur à Stuttgart,  en allemand

– Claudio Pasquet, pasteur en Italie, en français

– Sally Fulton, pasteur en Ecosse, en anglais

Traduction française assurée

 

  • 10h30: Table ronde: « Le protestantisme en Europe aujourd’hui et demain – Regards croisés d’Allemagne, d’Ecosse, d’Italie et des Pays-Bas »

    avec Ronald Heintz (Pays-Bas), Claudio Pasquet (Italie) Eberhardt Schwartz (Allemagne ), Stewart Fulton (Grande-Bretagne)

  • 12h 15 : méditation de midi  (20 minutes)

  • 13h00 : Exposition « Traits d’esprit, des images pour ne pas se prosterner »

  • 14h30: Conférence  » Aime ton prochain âgé, comme tu t’aimes vieillissant.  Pour une éthique chrétienne du vieillissement »

Frits de 
Lange, professeur d’éthique à la faculté de théologie protestante de Groningen aux Pays-Bas

Normalement nous n’aimons pas vieillir et en général nous n’aimons pas les personnes vieillissantes. Elles nous rappellent que nous allons mourir, que notre corps est fragile  et vulnérable, que nous disparaîtrons rapidement  et  serons oubliés. Une éthique chrétienne du vieillissement devrait commencer avec la prise en compte de cette  peur et de ce dégoût et avec la question comment on peut aimer et remplir de sens la dernière partie de sa vie. Le commandement d’amour central de la Bible “aime ton prochain comme toi-même” peut être traduit par “aime  ton prochain vieillissant  comme tu t’aimes toi-même vieillissant”.

Recevoir et accepter nos propres corps et âmes vieillissants  comme un don de Dieu nous prépare à aimer et à soigner les plus vieux parmi les vieux.

  • 16h00: « Jeu des migrations », animation proposée par la Cimade